Port Royal des Champs

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Programmation Conférences Les relations Église/État

Les relations Église/État

 Conférence

Les relations Église/État :

la question du mariage

sous la Restauration (1815-1830)

Samedi 25 novembre à 14h30

alt

Pierre Duval Le Camus: La mariée

 Avec Valérie Guittienne-Mürger
conservateur à la bibliothèque de la Société de Port-Royal

 

 

 

Aboutissement de la réflexion doctrinale de l’Ancien Régime sur la compétence juridictionnelle en matière de mariage, la Constitution des 3-4 septembre 1791 déclarait que « la loi ne considère le mariage que comme contrat civil ». Le 20 septembre 1792, la loi sur l’état civil entérinait la séparation de l’acte civil du sacrement religieux, rompant ainsi avec l’exclusivité accordée à l’Église en la matière depuis le concile de Trente. Réaffirmée dans le Code civil, la distinction contrat-sacrement (et, en conséquence, la prise de contrôle par l’État de la validité juridique du mariage) ne cessa de faire débat et fut contestée par l’Église qui affirmait avec force la totale indivisibilité du sacrement et du contrat. Sous la Restauration, toute l’ambiguïté de la Charte se retrouve dans la question du mariage. La reconnaissance d’un mariage civil nécessairement préalable au sacrement a été considérée par les tenants d’une restauration politique et religieuse comme une concession inadmissible aux innovations scandaleuses de la Révolution.

 

Salon vert.

Gratuit

Organisée par les Amis du dehors.
Renseignements et
inscription recommandée :
06 80 94 95 76
ou
à:
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

amis du dehors blanc