Port Royal des Champs

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Programmation Manifestations
Manifestations

ATTENTION : Accès au site de l'Abbaye

MODIFICATION DES ACCÈS 

alt

L'entrée du site des Granges (musée) est situé sur la route des Granges à partir de la D 91.
La porte des Cent-marches est fermée: le site des Granges n'est pas accessible à partir du chemin Jean-Racine
Le site de l'Abbaye(ruines) est ouvert l'après-midi des samedis, dimanches et jours fériés (à partir de 13:00) par la route de Saint-Lambert (CD 91) à partir de la D 91.
Deux accès à pied: la porte de Saint-Lambert, à partir du parking ou la porte de Longueville, à partir du chemin Jean-Racine.

 

Prêt d'oeuvres

 

Les collections voyagent...

2ps

 

Du 3 octobre 2015 au 14 février 2016, le Musée-Promenade de Marly-le-Roi – Louveciennes présente une exposition consacrée aux femmes sous le règne de Louis XIV.

Cette exposition s’interroge sur la place occupée et le rôle joué par les femmes dans les différentes sphères de la société du Grand Siècle, ainsi que sur les fondements de la conception de la condition féminine.

Le musée de Port-Royal prête plusieurs œuvres pour l’occasion, dont six habituellement conservées en réserve. Deux peintures (qui quittent ainsi temporairement leurs cimaises), une estampe et une petite gouache composent la section consacrée à la communauté monastique de Port-Royal, l’une des plus emblématiques de l’histoire du règne. Trois portraits permettent de convoquer des femmes de pouvoir, notamment le rôle joué par certaines pendant La Fronde : la princesse de Conti, la duchesse de Longueville et Anne-Marie-Louise d’Orléans de Montpensier, connue comme la Grande Mademoiselle. Enfin, une estampe du XIXe siècle dans la veine troubadour vient illustrer la fondation de l’école de filles de Saint-Cyr par Madame de Maintenon : on y voit les jeunes pensionnaires récitant une pièce de Racine sous le regard du tragédien.

Être femme sous Louis XIV, du mythe à la réalité

Musée-Promenade de Marly-le-Roi – Louveciennes, du 03/10/2015 au 14/02/2016

commissariat : Géraldine Chopin

pour plus d’informations vous pouvez consulter le site Internet du musée : www.musee-promenade.fr.

3

Anonyme d’après Philippe de Champaigne, Portait de la mère Angélique et de la mère Agnès, huile sur toile, 1985.1.001 (PRP 030)

© R.M.N./Hervé Lewandowski

11-541535

Anonyme, Arrêt d’expulsion des religieuses du monastère de Port-Royal des Champs, huile sur toile, dépôt de la Société de Port-Royal

© R.M.N./Michel Urtado

5

Madeleine Hortemels, Vue perspective de l’abbaye de Port-Royal des Champs, eau-forte et burin, 1987.2.002 (PRG 516)

© Philippe Luez

6

Anonyme, Portrait de la princesse de Conti, huile sur toile, 1952.1.014 (PRP 026)

© R.M.N./Gérard Blot

7

Pierre-Charles Coqueret d'après Jules Boilly,Racine faisant réciter sa tragédie d'Esther par les demoiselles de Saint-Cyr devant Louis XIV et Madame de Maintenon, aquatinte, 1952.3.030 (PRG 438)

© R.M.N./Gérard Blot

Le temps de ce prêt, la présentation des œuvres en salle est légèrement modifiée. Afin de remplacer l’Arrêt d’expulsion des religieuses, nous exposons une copie réalisée au XIXe siècle de cette toile alors conservée à l’oratoire-musée de Port-Royal des Champs. La famille Famin-Goupil, propriétaire des lieux entre 1812 et 1925, eut à cœur d’orner sa demeure de portraits et de scènes historiques relatives à l’histoire de l’abbaye et des Granges de Port-Royal. Plusieurs toiles furent achetées en ce sens, dont le Portrait de la princesse de Conti prêté à Marly. D’autres peintures furent réalisées par des membres de la famille : il est fort probable que l’Arrêt d’expulsion des religieuses fut copié par l’une des filles Goupil, descendue à l’oratoire-musée pour y puiser des modèles. Cette toile prenait place dans une pièce appelée « Bureau des Solitaires », tapissée de boiseries où venaient s’encastrer portraits et scènes historiques. De ce décor aujourd’hui détruit, on peut se faire une idée très précise grâce à des cartes postales anciennes, et surtout à travers la « Bibliothèque des Solitaires », dernière salle de notre actuel parcours muséographique et conservée en l’état. Ce décor, qui permettait d’évoquer aux yeux des propriétaires une histoire qui leur était chère, faisait également de cette demeure pourtant privée un lieu de visite, une sorte de musée mémoriel où les passionnés de Port-Royal étaient admis.

8

Anonyme d’après un original du xviiie siècle, Arrêt d’expulsion des religieuses du monastère de Port-Royal des Champs, huile sur toile, 1952,1,037 (PRP 051)

© R.M.N.

9

Bureau des solitaires, carte postale ancienne, Patras éditeur

 
 

L'arracheur de mauvaises herbes

Création théâtrale

Jeudi 5 et Vendredi 6 novembre

à 20h30

Samedi 7 novembre

à 17h

L'arracheur de mauvaises herbes

P1000233ps


Un vieux paysan continue après sa mort à arracher les mauvaises herbes qui échappent aux bineuses mécaniques dans des champs cultivés en « bio ». Un jour, il découvre Nora, jeune fille en cavale qui cherche à rejoindre la Syrie. Cette très jeune fille déterminée s’accroche à lui ne sachant plus très bien où aller. Sur leur chemin, suite à une échauffourée avec les forces de l’ordre, ils rencontrent trois jeunes « Camille », des zadistes qui les accueillent pour la nuit dans leur campement. Lorsqu’ils apprennent la situation de Nora et sa volonté de jihad, les mots se font durs et chacun s’enferme dans ses convictions. Plus tard, le vieil homme est témoin de l’échange entre Nora et la Camille du groupe. Nora se confie sur les raisons de son départ, Camille sur sa vision clownesque des religions. Petit à petit, elles se dévoilent l’une à l’autre.

 

écrit et interprété par Etienne Guichard et mis en scène Marie Paule Guillet.

Organisée par la Compagnie du sable, en partenariat avec l’Association pour le rayonnement de Port-Royal des Champs (APRC).

 

10€ - 15€

Renseignements et inscriptions :

au 06 13 08 34 08

ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ou www.assoaprc.org

 

 

Travaux

DSCN0524


Depuis 2012, l’État a entrepris d'importants travaux de restauration et de réhabilitation du musée national de Port-Royal des Champs.
                                                                                                                                                                

Sur le site de l'Abbaye, la Porterie et la tour de défense du XVIIe siècle attenante ont été dégagées et remises en valeur:

  • des fouilles archéologiques ont permis de retrouver le niveau de la porterie et son organisation générale (une porte cochèer et une porte piétonne, percées dans le mur et protégées par deux tours); après réhabilitation des maçonneries, deux portails contemporains en métal (architecte: Bernard Desmoulins) ont été installés;
  • les murs de clôture nord, entre la porte de Longueville et la porte de la digue, ont été restaurés;
  • la quatrième paroi de la tour occidentale a été restituée en bois et une toiture moderne prend place à son sommet pour la protéger (on ne dispose d'aucune trace précise du type de couverture de la tour d'orgine); les bouches à feu sont de nouveau visibles;
  • les abords le long du chemin Jean-Racine (qui passe entre le site des Granges et le site de l'Abbaye) ont été aménagés pour faciliter la circulation et contrôler les eaux pluviales provenant du site des Granges et, au delà, de la plaine qui s'étend au sud de la Mérantaise, sur la commune de Voisins-le-bretonneux.

Les prochains travaux porteront sur:

  • le musée-oratoire, construit dans les années 1880 au dessus de l'abside de l'ancienne église abbatiale, succède à un premier édifice bâti dans les années 1830; une mise hors d'eau d'urgence a été réalisée en 2013, avec la pose d'une toiture provisoire, et une protection des vitraux est intervenue en 2017. En 2018, la toiture sera reprise complètement, ainsi que l'ensemble des maçonneries, tant extérieures qu'intérieures; les vitraux seront restaurés et le bâtiment sera électrifié. Une présentation évoquant le musée et ses collections au tournant des XIXe et XXe siècles sera proposée au visiteur (date prévue: fin 2019/début 2020);
  • les murs de clôture est, dégagés à l'occasion de la restauration de la prairie humide le long du Rhodon par le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse en 2016-17, feront l'objet d'une restauration complète, qui permettra la mise en valeur des différents ouvrages permettant aux différents bras du Rhodon de sortir de l'Abbaye, ainsi que d'une perpective retrouvée sur le parc de l'Abbaye (2019).

Sur le site des Granges, la restauration des bâtiments et la mise aux normes des installations techniques sera suivie de la mise en place d'une musographie renouvelée.

  • la première tranche des travaux portent sur la restauration de deux bâtiments (logis Nord et logis des Solitaires), à l'entrée de la cour de ferme, ionccupés depuis les années 1980. Après le clos et le couvert, les travaux permettront l'implantation de l'ensemble des installations techniques, d'un nouvel accueil et de nouveaux espaces d'exposition (2017-19);
  • la deuxième tranche intéressera les bâtiments XVIIe et XIXe siècles, avec l'implantation d'un ascenseur et la rénovation complète des actuels espaces du musée et de la muséographie; de nouveaux espaces y seront également ouverts et les espaces techniques du musée (réserves) seront mis aux normes
 

Théâtre/Littérature : Le quatrième mur

 

Théâtre / Littérature

Vendredi 12 juin

20h00 à 21h00 - Gratuit

 

 guichar et marie pour site


Le quatrième mur

Seconde étape du cycle de lecture
« Quand le roman s’empare du théâtre »


par Etienne GUICHARD et Marie-Paule GUILLET.



Possibilité de venir se promener dans le parc du musée à partir de 19 h pour ceux qui le désirent.

 

Entrée libre
 

Soltice des Arts

 

Solstice des Arts

Samedi 27 et dimanche 28 juin 2015

solstice

La 2ème édition du Solstice des Arts  qui aura pour titre "Couleurs" se déroulera les 27 et 28 juin 2015, aux granges de l'abbaye de Port-Royal des champs.

Au programme :

Samedi 27 Juin 2015  
de 14h à 22h.

14h : Vernissage

18h : trio de Jazz

19h30 : Buffet "saveurs des îles"
proposé par l'association Les amis de l'Estaminet.

Dimanche 28 Juin 2015
de 11h à 18h.

12h : Apéritifs en Musique. Ensemble musical Magnycois.

Pique-nique.

15h à 17h : Initiation à la taille de pierre.

 Gratuit - Entrée libre
   

Nuit des musées 2015





Nuit européenne des musées

à Port-Royal des Champs

Samedi 16 mai 2015 :

banniere-web 250 300 DEF

Au programme :

18h : Les Solitaires d'Anne Slacik

Inauguration de l'exposition


20h30 à 21h30 : Nuit

Lecture musicale

Avec Frédérique BRUYAS, lectrice et Adrien FRASSE SOMBRET, violoncelliste.

Musée national de Port-Royal des Champs

route des Granges

78114 Magny-les-Hameaux

Gratuit / Tout Public

Renseignements au 01 39 30 72 72 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Théâtre/Littérature : Quand le roman s'empare du théâtre

Théâtre Littérature

roman pour site

Gratuit / Entrée libre

 

Le printemps des poètes : Confessions

fif0920sarahjalabert20cmiche20ltty 22 

Les Confessions
 
de saint Augustin

 Dimanche 22 mars 2015 

salle Gazier, 16h

confessions

« Les treize livres de mes Confessions louent le Dieu juste et bon de mes maux et de mes biens, ils élèvent vers Dieu l'intelligence et le cœur de l'Homme. »
Dans son œuvre autobiographique écrite en 397 et 398, Augustin d’Hippone, ou Saint-Augustin, avoue ses pêchés et loue la gloire de Dieu.

Le texte de saint Augustin a été traduit par Robert Arnauld d'Andilly dans les premières années de son séjour à Port-Royal des Champs, et publié dès 1649.

En s’emparant à bras le corps de ce texte fondamental, Charles Gonzalès, artiste associé à la Maison de la Poésie, donne chair et sang à l’homme dans toutes ses composantes, loin de l’image trop lisse que l’on pourrait avoir d’un des quatre Pères de l’Église occidentale.

Artiste de grande qualité, passionné par le texte poétique, comédien, auteur et lecteur, le nom de Charles Gonzalès s’est imposé et a naturellement été associé à la Maison de la Poésie pour cette nouvelle saison.
Formé au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris, dans les classes de Pierre Debauche et d'Antoine Vitez, Charles Gonzalès a joué notamment sous la direction de Jean-Louis Barrault, Roger Planchon, Jorge Lavelli, Gérard Gélas, Iannis Iordanidis, Hans Peter Cloos, Jacques Kraemer, Michel Fagadau, Jean-Louis Martinelli,...
Il a mis en scène Caligula d'Albert Camus, La Mouette de Tchékhov, La Maison de Bernarda de Federico Garcia Lorca, Muleta de Sapho, Purifiés de Sarah Kane, La Voix humaine, de Jean Cocteau ; Oh les beaux jours, de Samuel Beckett. En 2012, il crée Le chant andalou sur des textes inédits de Federico Garcia Lorca. En 2013, Il participe à la création, au Festival d’Avignon (théâtre des Halles), de la pièce de Naomi Wallace La Carte du temps.
Il est responsable de l’Atelier théâtre du 22 quai de Loire à Paris, initiation et formation de la pratique théâtrale pour enfants et adultes en difficultés sociales ou autres. Il est le directeur artistique des Nocturnes du Musée Rodin de Paris.
Il a réalisé son premier film La voix humaine, d’après Jean Cocteau.
Depuis quelques années il se consacre à sa Trilogie Camille Claudel, Thérèse d'Avila et Sarah Kane qu’il a joué tous les soirs au Festival d’Avignon 2014, Théâtre des Halles.

Mise en espace et jeu : Charles Gonzalès.
Entrée libre

Organisé par la Maison de la Poésie

dans le cadre du Printemps des poètes

avec la collaboration de l’Association pour le rayonnement de Port-Royal des Champs (APRC)

RDV :site des ruines, salle Gazier

 

PRINTEMPS DES POETESLOGO    La-Maison-de-la-Poesie-Logo   Logo CA territoire Quadri 2015

 

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 3