Port Royal des Champs

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Programmation Manifestations
Manifestations

journée d'étude des Roseaux pensants

samedi 3 décembre 2016 - 09:30 à 18:00

Journée d'étude

organisée par les Roseaux pensants

 

Quelles évolutions spirituelles en germe au fil du XVIIe siècle?

La question du déisme, de l'athéisme et du déclin de la mystique.

alt

Avec Raymond JARNET, président de la société des Roseaux pensants,
et
Philippe LUEZ, conservateur général, directeur du musée national de Port-Royal des Champs

 

site des Granges\\ salon vert

 

20 € et 5 € (repas compris)

renseignements et réservation obligatoire à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Journées européennes du patrimoine 2016

 

DSCN0501

Journées européennes du patrimoine 2016

Le musée national de Port-Royal ouvre exceptionnellement l'oratoire, construit à la fin du XIXe siècle, fermé depuis 30 ans en attente de travaux.

Des ateliers poterie, ruches et jardins accueilleront petits et grands durant les deux jours, tant sur le site des Granges et de l'Abbaye.

 

 

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016

13h à 18h30 – Gratuit

* Patrimoine

Ouverture exceptionnelle de l'oratoire.

Construit à partir de 1891, cet édifice néo-gothique abrita les collections du premier musée de Port-Royal sous l'égide de la Société de Port-Royal. Une partie des œuvres qui y étaient exposées est présentée sous forme de copies, à côté du dépôt lapidaire rassemblant œuvres et objets trouvés sur le site depuis cent ans.

Abbaye.

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016

10h30 à 17h00 – Gratuit

Atelier de poterie : Portes ouvertes

* Ateliers

L'atelier est installé dans l'aile nord, sur le site des Granges de Port-Royal. Il accueille les adultes et les enfants à partir de 7 ans. Chacun peut s'initier aux différentes techniques : colombin, plaque, estampage, tour, émaillage pour la finition. À côté des objets, il est possible de travailler la sculpture et de créer des œuvres originales.

L'atelier met à disposition la terre (faïence, porcelaine, grès), les émaux et le matériel ainsi qu'un four permettant de cuire vos pièces sur place. Pour tout renseignement, écrire ou téléphoner au 06 32 75 74 71 (Jean Guevel) ou sur le site : atelierdesgranges.fr

Atelier ruche

Atelier jardins

 
 

Lecture : À quoi rêvent les loups

 Lecture

À quoi rêvent les loups

de Yasmina Khadra

Vendredi 15 avril à 20h00

1314502-Alger

 

"Alger - fin des années 80. Parce que les islamistes qui recrutaient dans l'énorme réservoir de jeunes gens vulnérables ont su l'accueillir et lui donner le sentiment que sa vie pouvait avoir un sens, parce que la confusion mentale dans laquelle il était plongé l'a conduit à s'opposer à ses parents, à sa famille, à ses amis et à perdre tous ses repères, parce que la guerre civile qui a opposé les militaires algériens et les bandes armées islamistes fut d'une violence et d'une sauvagerie incroyables, l'abominable est devenu concevable et il l'a commis."

Par la Compagnie des Sables.

Centre de ressource.

 Gratuit - Entrée libre

 

Compétition de tir à l’arc

Compétition

Tir à l’arc

Dimanche 27 mars

Parcours nature

Championnat départemental

Dimanche 5 juin

Parcours 3D

5511825465857 IMG9096Copier

 

Ouverture à 8h.

Départ en simultané à 8h30

- Cibles d’échauffement déjà implantées sur le site
- Formation libre des pelotons de 6 archers maxi (126 tireurs maxi)
- Changement des blasons et des distances entre les 2 tirs

Un repas le midi sera proposé dans les Granges de Port-Royal uniquement sur réservation avant le 15 mars au prix de 11€ (Menu : Entrée, plat chaud, fromage, dessert et café).

Récompenses suivies du verre de l’amitié vers 18 H 30.

 

Renseignements et inscription obligatoire au :

06 45 79 14 28 ou à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Organisée par la compagnie d’arc de Magny avec le concours

de l’A.S.Q.Y (compagnie d’arc de Saint-Quentin-en-Yvelines) et l'APRC.

arcmagny arcs logocdy logo aprc

 

 

ATTENTION : Accès aux ruines

ATTENTION

MODIFICATION DES ACCÈS EN RAISON DE L’ÉTAT D’URGENCE

alt

L’accès au musée et à la ferme des Granges se fait par la route des Granges (CD 91)
L’accès aux ruines de l’Abbaye se fait par la route de Saint-Lambert (CD 91)
Les portes des Cent-marches (Granges) et de Longueville (Abbaye) sont fermées.

AUCUN ACCÈS PAR LE CHEMIN JEAN-RACINE

 

Fête du conte : Lecture


fêteduconte4poursite

 

Prêt d'oeuvres

 

Les collections voyagent...

2ps

 

Du 3 octobre 2015 au 14 février 2016, le Musée-Promenade de Marly-le-Roi – Louveciennes présente une exposition consacrée aux femmes sous le règne de Louis XIV.

Cette exposition s’interroge sur la place occupée et le rôle joué par les femmes dans les différentes sphères de la société du Grand Siècle, ainsi que sur les fondements de la conception de la condition féminine.

Le musée de Port-Royal prête plusieurs œuvres pour l’occasion, dont six habituellement conservées en réserve. Deux peintures (qui quittent ainsi temporairement leurs cimaises), une estampe et une petite gouache composent la section consacrée à la communauté monastique de Port-Royal, l’une des plus emblématiques de l’histoire du règne. Trois portraits permettent de convoquer des femmes de pouvoir, notamment le rôle joué par certaines pendant La Fronde : la princesse de Conti, la duchesse de Longueville et Anne-Marie-Louise d’Orléans de Montpensier, connue comme la Grande Mademoiselle. Enfin, une estampe du XIXe siècle dans la veine troubadour vient illustrer la fondation de l’école de filles de Saint-Cyr par Madame de Maintenon : on y voit les jeunes pensionnaires récitant une pièce de Racine sous le regard du tragédien.

Être femme sous Louis XIV, du mythe à la réalité

Musée-Promenade de Marly-le-Roi – Louveciennes, du 03/10/2015 au 14/02/2016

commissariat : Géraldine Chopin

pour plus d’informations vous pouvez consulter le site Internet du musée : www.musee-promenade.fr.

3

Anonyme d’après Philippe de Champaigne, Portait de la mère Angélique et de la mère Agnès, huile sur toile, 1985.1.001 (PRP 030)

© R.M.N./Hervé Lewandowski

11-541535

Anonyme, Arrêt d’expulsion des religieuses du monastère de Port-Royal des Champs, huile sur toile, dépôt de la Société de Port-Royal

© R.M.N./Michel Urtado

5

Madeleine Hortemels, Vue perspective de l’abbaye de Port-Royal des Champs, eau-forte et burin, 1987.2.002 (PRG 516)

© Philippe Luez

6

Anonyme, Portrait de la princesse de Conti, huile sur toile, 1952.1.014 (PRP 026)

© R.M.N./Gérard Blot

7

Pierre-Charles Coqueret d'après Jules Boilly,Racine faisant réciter sa tragédie d'Esther par les demoiselles de Saint-Cyr devant Louis XIV et Madame de Maintenon, aquatinte, 1952.3.030 (PRG 438)

© R.M.N./Gérard Blot

Le temps de ce prêt, la présentation des œuvres en salle est légèrement modifiée. Afin de remplacer l’Arrêt d’expulsion des religieuses, nous exposons une copie réalisée au XIXe siècle de cette toile alors conservée à l’oratoire-musée de Port-Royal des Champs. La famille Famin-Goupil, propriétaire des lieux entre 1812 et 1925, eut à cœur d’orner sa demeure de portraits et de scènes historiques relatives à l’histoire de l’abbaye et des Granges de Port-Royal. Plusieurs toiles furent achetées en ce sens, dont le Portrait de la princesse de Conti prêté à Marly. D’autres peintures furent réalisées par des membres de la famille : il est fort probable que l’Arrêt d’expulsion des religieuses fut copié par l’une des filles Goupil, descendue à l’oratoire-musée pour y puiser des modèles. Cette toile prenait place dans une pièce appelée « Bureau des Solitaires », tapissée de boiseries où venaient s’encastrer portraits et scènes historiques. De ce décor aujourd’hui détruit, on peut se faire une idée très précise grâce à des cartes postales anciennes, et surtout à travers la « Bibliothèque des Solitaires », dernière salle de notre actuel parcours muséographique et conservée en l’état. Ce décor, qui permettait d’évoquer aux yeux des propriétaires une histoire qui leur était chère, faisait également de cette demeure pourtant privée un lieu de visite, une sorte de musée mémoriel où les passionnés de Port-Royal étaient admis.

8

Anonyme d’après un original du xviiie siècle, Arrêt d’expulsion des religieuses du monastère de Port-Royal des Champs, huile sur toile, 1952,1,037 (PRP 051)

© R.M.N.

9

Bureau des solitaires, carte postale ancienne, Patras éditeur

 
 

L'arracheur de mauvaises herbes

Création théâtrale

Jeudi 5 et Vendredi 6 novembre

à 20h30

Samedi 7 novembre

à 17h

L'arracheur de mauvaises herbes

P1000233ps


Un vieux paysan continue après sa mort à arracher les mauvaises herbes qui échappent aux bineuses mécaniques dans des champs cultivés en « bio ». Un jour, il découvre Nora, jeune fille en cavale qui cherche à rejoindre la Syrie. Cette très jeune fille déterminée s’accroche à lui ne sachant plus très bien où aller. Sur leur chemin, suite à une échauffourée avec les forces de l’ordre, ils rencontrent trois jeunes « Camille », des zadistes qui les accueillent pour la nuit dans leur campement. Lorsqu’ils apprennent la situation de Nora et sa volonté de jihad, les mots se font durs et chacun s’enferme dans ses convictions. Plus tard, le vieil homme est témoin de l’échange entre Nora et la Camille du groupe. Nora se confie sur les raisons de son départ, Camille sur sa vision clownesque des religions. Petit à petit, elles se dévoilent l’une à l’autre.

 

écrit et interprété par Etienne Guichard et mis en scène Marie Paule Guillet.

Organisée par la Compagnie du sable, en partenariat avec l’Association pour le rayonnement de Port-Royal des Champs (APRC).

 

10€ - 15€

Renseignements et inscriptions :

au 06 13 08 34 08

ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ou www.assoaprc.org

 

 

Lecture : Un bucher sous la neige de Susan FLETCHER

 

Lecture

Vendredi 25 septembre

20h-21h - Gratuit

fletcher


Un bucher sous la neige

"Au cœur de l'Ecosse du XVIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d'une prison putride, le Révérend Charles Leslie, venu d'Irlande espionner l'ennemi,l'interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s'élève au-dessusdes légendes de sorcières, par-delà ses haillons et sa tignasse sauvage. Peu à peu, la créature maudite s'efface ; du coin de sa cellule émane une lumière, une sorte de grâce pure. Et lorsque le révérend retourne à sa table de travail,les lettres qu'il brûle d'écrire sont pour sa femme Jane, non pour son roi. Chaque soir, ce récit continue, Charles suit Corrag à travers les Highlands enneigés, sous les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse des heures de chevauchée solitaire. Chaque soir à travers ses lettres, il se rapproche de Corrag, la comprend, la regarde enfin et voit que son péché est son innocence et le bûcher qui l'attend le supplice d'un agneau."

Lu et mis en scène par Etienne Guichard et Marie Paul Guillet.

 

Organisée par la Compagnie du sable.

 

 

Entrée libre.

 

 

Travaux

Travaux

2016

DSCN0524


À partir de janvier, le site accueille d'importants travaux menés par le ministère de la Culture. Ils permettront la restitution de l'ancienne porterie de l'abbaye et la première phase de Travaux de modernisation et de mise en accessibilité du musée.

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 4